prud’homme et divorce par consentement mutuel

Qu’est-ce que le projet HILAS (Human Integration in the Lifecycle of Aviation Systems) ?

HILAS, un projet subventionné par la CE, rassemble une quarantaine de partenaires européens opérant dans l’industrie aéronautique ou issue des centres de recherche et des universités. Le projet a pour objectif de développer et d’évaluer un modèle intégré de bonnes pratiques. Les facteurs humains peuvent s’intégrer dans tout le cycle de vie des systèmes aéronautiques. Le projet inclut quatre voies parallèles de travail. Dans le projet HILAS, un système de gestion des connaissances réunissant les participants au projet simplifie sa réalisation. Pour ce projet, de nombreuses expériences de simulation de vol sont prévues afin d’enregistrer des données sur les facteurs humains, et sur le comportement du pilote.

Qu’est-ce que le divorce par consentement mutuel ?

Le divorce par consentement mutuel requiert l’accord des époux qui décident de mettre fin à leur mariage et qui comprennent les conséquences de leur rupture. Pour cette séparation consensuelle, ils mettent donc avec leur avocat par écrit une convention fixant l’ensemble des détails de la vie après la séparation. Toutefois, pour qu’ils puissent divorcer par consentement mutuel, ils doivent se pencher sur un accord concernant la distribution des biens, la résidence des enfants, le droit de visite, la pension alimentaire, et bien d’autres.
Pouvant être demandé à n’importe quel moment, ce type de divorce n’exige aucun motif. Il suffit de faire appel à un avocat qui peut présenter les deux parties, mais ces dernières peuvent aussi avoir chacun un avocat. À travers leur avocat, mari et femme demandent au juge des affaires familiales d’approuver la convention qui réglemente la procédure de leur divorce.
Le juge procède en premier lieu à l’écoute de chacun des 2 parties avant de les auditionner ensemble. Avec ces auditions, le magistrat est sûr de la véracité du consentement mutuel. Cependant, même si les époux ont opté pour le divorce par consentement mutuel, c’est le magistrat qui décide de valider ou non leur demande. Lorsque le divorce est prononcé, la liquidation du régime matrimonial s’effectuera avec la collaboration d’un notaire s’ils détenaient des biens immobiliers.

Qu’est-ce que les prud’hommes ?

Le conseil des prud’hommes, une particularité du système judiciaire français, est la seule instance pouvant régler les conflits issus d’une relation de travail. Pour saisir ce conseil, il faut faire des demandes écrites auprès du greffe, à l’encontre d’une personne que le demandeur veut voir convoquée devant le bureau de conciliation. L’audience est individuelle, et se passe devant un représentant des employeurs, et un représentant des salariés.
À défaut de conciliation, les deux parties en conflit sont envoyées devant le bureau de jugement. Dans ce cas, l’audience est publique et le conseil des prud’hommes écoutera tour à tour le demandeur et le défendeur. Par la suite, le conseil délibère et juge à partir des demandes. Avec les nombreuses affaires que le conseil doit traiter, le jugement ne peut donc être prononcé que plusieurs semaines suivant l’audience. Au cas où les conseillers n’arriveraient pas à juger le litige, ils ont le droit de faire intervenir un magistrat professionnel.

Qu’est-ce que le TAGE MAGE ?

Le TAGE MAGE, un test d’aptitude aux études de commerce, a été créé afin de sélectionner les étudiants qui souhaitent intégrer au 2e ou au 3e cycle de la filière commerce. Lancé en 1996, le TAGE-MAGE est employé par la plupart des grandes écoles françaises de commerce.
Bien que ce test sélectif soit réputé pour sa difficulté, il offre toutefois la possibilité de connaitre si un candidat est apte ou non à suivre des études dans les établissements de commerce. Son but est d’évaluer la dextérité (raisonnement, analyse, et autres) du candidat. Le test qui dure 2 h 30 mn se passe dans les conditions classiques d’examen.
Chaque candidat au TAGE MAGE peut s’inscrire à un centre à proximité de son domicile. Il a aussi la possibilité de faire son inscription dans la ville de son choix. Seulement, il doit s’inscrire un à deux mois avant le test.
Pour réussir le test qui est présenté sous forme de nombreuses petites questions, le candidat doit s’entraîner régulièrement afin d’acquérir des réflexes, de l’aptitude et des astuces particulièrement en raisonnement et en logique.